04 mars 2013

Une histoire de 44 ans sans Dieu...

Aussi longtemps que je m'en rappelle, je me suis toujours senti à l'étroit, pas bienvenu sur terre, pas en sécurité, en bref, dans un monde qui ne tournait pas rond. Que ce soit dans ma famille, à l'école, à l'université ou dans le monde du travail et des adultes, les mêmes sentiments de malaise et de souffrance m'animaient. Derrière le masque social du sourire, il y a un énorme chagrin réprimé, caché par d'énormes peurs réprimées, cachées par d'énormes frustrations, insatisfactions, impatiences et colères...le tout scrupuleusement... [Lire la suite]